Choc des cultures

Publié le par Zazouille

La grossesse est une nouvelle façon pour moi d'expérimenter les différences culturelles, aussi bien avec le Danemark, qu'avec d'autres pays d'Europe.
Pour ceux qui ne le savent pas encore, ma société est basée au Danemark, près de Copenhague. Je travaille depuis chez moi (en home office) et me rends régulièrement là-bas pour suivre les affaires et mon équipe.
Quand je m'y suis rendue il y a 2 semaines, j'ai eu la joie de pouvoir annoncer officiellement ma grossesse à mes 10 collègues. Et c'est autour d'un petit déjeuner traditionnel que nous avons discuté de cette bonne nouvelle. Une fois la joie passée, plusieurs personnes se sont inquiétées de savoir comment les choses allaient se passer pendant mon absence. Je les ai alors informés de la durée de mon congé maternité, à savoir : je pars le 1er février et je reviens fin mai.
Stupefaction de la part de mes collègues féminines :
- tu reviens travailler en juin ?
- ben...  oui....
- mais est-ce que tu vas t'occuper de ton bébé ??????? (coup de poignard dans le coeur...)
- comment ça ?  évidemment que je vais m'occuper de mon bébé. Mais quand je reprendrai le travail (10 semaines après la naissance), il ira chez une nourrice !
- mais tu ne reste que 4 mois à la maison ??? Moi pour mon congé maternité, je suis restée 1 an à la maison, payée 100% !

Bah oui, mais c'est bien là que le bas blesse : le Danemark aide énormément les jeunes mamans et leur trouve plein d'avantages. Moi, si je ne veux pas perdre trop de salaire, j'ai intérêt à reprendre le boulot au bout de 10 semaines et à profiter au mieux du 80% pendant les 6 premiers mois (ce que je ferai).
Mais le choc pouvait largement se sentir dans leur voix... Et je sens que je n'ai pas fini de choquer les gens, ni de prendre un coup de poignard à chaque fois qu'on me fera comprendre que "c'est incroyable de laisser son enfant à 10 semaines"...

J'en veux pour preuve un client allemand qui m'appelle ce matin. A la fin de la conversation, il me félicite pour ma grossesse (il a été informé par un collègue et du coup c'est le premier client au courant !) et me dit que ça fera un vide dans la société quand je ne serai pas là.
- en même temps, je ne pars que 4 mois !
gros blanc.....
- que 4 mois ? comment ça ?
- bah oui, le congé mat en France c'est 4 mois, puis on reprend le travail
- mais tu peux pas rester un an à la maison ?? en Allemagne c'est comme ça que ça se passe !

Alors j'aurais pu rentrer dans le débat et dire qu'en Allemagne il n'y avait pas de nourrice et très peu de crèche et qu'on forçait presque les femmes à rester à la maison après l'accouchement. Mais je n'ai rien dit. Puis d'un autre côté, c'est pas plus mal pour elles de pouvoir profiter de leur petit aussi longtemps. Mais chez nous c'est différent...

Vu tous les clients et les cultures différentes que je cotoie dans mon travail, je risque de surprendre encore beaucoup de monde.... Peut-être que seuls les Américains seront compréhensifs... J'imagine que chez eux le congé mat, ça doit pas être la panacée !



PS : aujourd'hui les nuages et la pluie sont arrivés... ça a eu le mérite de réchauffer les températures...

Publié dans 4ième mois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
<br /> Oui, un an, le rêve. Et en même temps, on ne peut pas nier que ça fait du bien de ne pas être enfermé dans le role de la femme au foyer quand on a l'habitude de bosser. Mais au départ, j'avais<br /> trouvé très dur de trouver ma place entre mère et professionnelle. J'avais l'impression que ma place devait être à la maison. Même encore maintenant, je part parfois la boule au ventre quand je<br /> laisse mon petit. Mais bon, quand je rentre, je profite de chaque instant à 200% et ça compense. Vaut mieux de la qualité à la quantité. Bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> Et bé 1 an ? Ben je comprends mieux s'il n'y a presque pas de nourrices ni crèches...on s'en fout de choquer hein ?<br /> Et puis tu vois loin déjà...lol !<br /> Bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
L
<br /> j'ai beaucoup aimé cet article. ça montre bien qu'on est un peu en retard sur la question... dire qu'il y a encore quelques semaines j'étais pas à l'aise à l'idée de prendre un 80% pour un premier<br /> bébé... bêtement j'ai peur d'être jugée...c'est con quand même. pendant mes 4 ans et demi d'essai j'ai bossé comme une bete et je voyais mes collègues mamans qui quittaient tranquillement leur<br /> bureau à 18H quand moi je restais une heure de plus...<br /> <br /> <br />
Répondre
C
Oui, mais tu pourras leur répondre que notre ancienne garde des sceaux et ministre de la justice a repris 5 jours après son accouchement!<br /> Tu es donc une excellente mère! :-))<br /> Bises
Répondre
F
Suis assez d'accord avec ton article mais il faut relativiser.<br /> Regarde aux US, les mamans retournent au boulot illico...<br /> Et je parlerais des pays en voie de développement où même l'accouchement n'est pas un pretexte à une absence.<br /> Mais, la bonne nouvelle, c'est que tes collègues et clients devraient en être que plus indulgents
Répondre